Résumé du livre: Agoraphobe et schizophrène, Thomas Kilbride n'a pas quitté sa chambre depuis quinze ans. Sa seule ouverture sur le monde : son ordinateur, et l'application Whirl360, un site de cartographie en ligne dont il mémorise chaque détail, persuadé que ses connaissances pourront servir à la CIA.

Et puis, un jour, alors qu'il arpente virtuellement les rues de Manhattan, Thomas voit, il en est sûr, le visage d'une femme à la fenêtre, asphyxiée dans un sac plastique.
Peut-on encore la sauver ? Doit-il prévenir la police ? Qui pour croire les propos d'un témoin aussi peu fiable ?

Une seule personne peut l'aider : son frère, Ray, qui avait choisi de prendre ses distances avec la folie de Thomas.
Cette fois pourtant... Et si Thomas avait réellement assisté à un meurtre ? Et s'il y avait un tueur en liberté ? Et si tout cela n'était que le début d'une terrifiante course-poursuite ?

 

Mon avis :  C'est l'un des premiers romans que je lis de cet auteur et j'ai beaucoup aimé l'histoire, on est vite accro à l'histoire et impatient de connaître la fin du livre. J'ai bien aimé le passage ou les deux frères essayent de trouver au solution lorsque Thomas est persuadé d'avoir vu le visage d'une femme sur l'application Whirl 360 et qu'il dit qu'il n'est pas fou en s'adressant à son frère Ray.

En lisant ce livre , j'ai appris à connaître le mal dont souffre Thomas ( la schizophrénie) et de comprendre ce qui se passe dans sa tête.

Un bon livre de suspens qui nous garde en haleine du début à la fin.

 

Ma note sur 5: 4,5